carnet-minilist-mes-ex-a-rappeler-ou-pas

Le post qui tue... le voici, le voilà !!! Autant que je resterai anonyme, pas de risque.. si on me débusque, je suis foutue,et je n'aurai plus qu'à me retirer au couvent (en même temps, je n'en suis pas si loin...). 

Le voici, le voilà !!! (mince, je radote comme une vieille...), le palmarès... (il sera incomplet, car ce serait trop long...)... le tableau de chasse (ouille ! ça fait mal rien que d'écrire ça !)... 

Je ressors LE cahier de ma vie...  et c'est parti...

Bah c'est qu'une Bridget quasi-quarantenaire, elle en a vu des gars, des cou-couilles, des con-cons, et vécu des choses... forcément ! Du bon du mauvais du moyen du mémorable du pas mémorable tout tout tout... vous saurez tout (sur le zizi... !).

On y va??? 

 


 

bye bye

N°1 - XXX (me rappelle même pas le prénom)...

Age : 15 ans.  Durée : 30 minutes.

En fait, il fallait sortir avec car j'étais la seule de mon age à n'avoir jamais embrassé un garçon... la "teu-hon" ! Alors mes copines m'ont arrangé un "plan" avec un garçon qui ne me plaisait pas trop mal, après que nous ayions  passé 2 heures à chercher une proie potentielle (carrément !). Quand , enfin! , je leur ai dit "celui là n'est pas trop mal", elles se sont chargé de tout... et le gars s'est pointé dans les dix minutes qui ont suivi... c'était à la fête foraine. Mémorable moment tout de même !!!

Je suis partie en courant 30 minutes après...

 

N°2 - Hervé F. Lui, je suis partie en courant au bout de 10 minutes... mêmes motivations... !

 

N°3 - Christophe V.

[images

Age : 15 ans (lui, 18 ans) / Durée : 3 ans.

 

Mon tout premier amour... on s'est perdus de vue car il a déménagé. Il  a rencontré alors la femme de sa vie (il est toujours marié avec elle...). 

NB : il m'a appris les vrais bisous, les "je t'aime", les disputes, tout tout tout... et même à conduire !

 

N°4 - XXX (me rappelle pas son nom). Durée : 5 minutes. Je suis partie en courant. 

 

N°5 - Pascal D. 

Age : 18 ans / Durée : 1 mois. Charmant brun aux yeux bleus. On est toujours copains ! Et il est toujours marié avec celle pour laquelle il m'a quittée... 

 

N°6 et 7 - Je passe... rien à dire. Me rappelle de rien... 

 

N°8 - Hervé C.

Adorable, et très mignon, ce beau blond de Hervé... enfin à l'époque... Parce que je l'ai croisé 6 ans après, il était devenu très négligé, une loque. Pas de regret !

 

N°9 - le beau Raphael.

On était toutes amoureuses de lui... c'était un Brad Pitt en puissance... un charme fou, de la classe, tout tout tout... J'ai du sortir avec lui plusieurs fois. Ca n'a jamais été sèrieux... Monsieur était trop sollicité. 

NB : Je suis retombée sur sa page Facebook récemment... euh... bon... ben le beau Raphael, il a pris un sacré coup de vieux, ouille ! Il fait même un peu ringard... ça y est, le mythe est cassé ! 

 

N°10 - XXX (me rappelle pas son nom).

Conquête en club... le temps d'un slow (il y avait encore des slows en boite à l'époque !) et un peu après. Durée : 1 heure gros max. Et je suis partie... sans courir... (trop de monde dans la boite). 

 

N°11 - Le cousin de Numéro 3.  Durée : 1 mois. Adorable, beau.. et tout et tout.. mais bon, c'etait le cousin de numéro 3 !  On s'est retrouvés grâce à la magie de Facebook... il est toujours aussi beau, aussi sportif... il est marié et a deux beaux enfants. On est toujours copains... et  il est toujours le cousin de numéro 3 ! 

 

N°12 à 21 - toute une série de gars dont je ne me rappelle pas les noms... ça durait en moyenne une soirée... Bisous Bisous... et hop ! Disparue !

 

N°22 - Joël le forain.

Durée : tous les ans.

A chaque fois qu'il venait dans ma ville, il m'appelait, me courtisait, me faisait gagner des tours de son manège... il animait bien, Joël le forain... il était bon DJ (j'aime bien les DJ !). Et puis, il est devenu un peu lourd, un peu envahissant, au fil des années... je n'ai plus répondu à ses appels du mois d'Août au bout de quelques années. Il vient encore chaque année, ça fait vingt ans... il n'a pas changé, il est toujours très mignon, très dynamique, et très bon DJ. Mais je ne gagne plus de tours de manège...

 

N°23 - Richard xxx

Durée : une semaine. Il ne m'a jamais rappelée, le mufle ! Je l'aimais bien celui-là... (enfin c'est ce que j'ai noté sur sa fiche à l'époque, je ne me rappelle plus de quoi il avait l'air aujourd'hui !). 

 

N°24-25-26-27-28 -  v w x y z

Faut suivre à partir de là, attention : j'étais avec numéro 24 quand j'ai rencontré 25. J'étais avec numéro 25 quand j'ai rencontré numéro 26. J'étais avec numéro 26 quand je suis sortie avec numéro 27 en boite, un soir. Et toujours avec numéro 26 quand j'ai rencontré numéro 28. Euh... vous suivez toujours? 

Trève de plaisanterie... Numéro 28, c'etait LE coup de coeur de ma jeunesse... mon CriCri d'amour... ça a duré longtemps, avec plusieurs ruptures... mais ça, c'est parce qu'on était jeunes, et qu'on savait qu'on se retrouverait toujours... Oui, toujours !

Enfin presque... parce que la dernière fois que l'on s'est retrouvés, c'est le soir où il m'a embrassée en me disant qu'il ne m'oublierait jamais mais qu'il avait trouvé la femme de sa vie... Dan, elle s'appelle... Dan.. il m'en a parlé toute la soirée.

Il est toujours marié avec elle, ils ont deux beaux enfants (Merci Facebook !). Et CriCri est toujours un beau garçon, et un mec bien. 

Soupir... 

 

N°29 -  Stephane F.

Lui c'etait pour rester près de numéro 28, c'etait un de ses copains. Ca n'a pas marché, alors je l'ai quitté. 

 

N°30 et 31 - Voir numéro 29. Même topo. 

 

N°32 et 33 -  x et y - Histoires insignifiantes d'un soir en boite. J'ai du laisser numéro 32 en plan parce que ma copine Karine venait de se péter un talon en dansant... Grand moment ! Quant à numéro 33, je crois que j'ai du le perdre en allant aux toilettes... le truc classique HiHi !

 

N°34 - Fred M. alias M'amour.

117d7544

Le 2e coup de coeur de ma jeunesse... on parlait mariage, enfants et tout et tout... On ne s'est pas quittés, pendant des mois. Il m'écrivait des lettres fabuleuses où il me parlait de ses sentiments, de ses envies pour l'avenir... il était câlin, attentionné, passionné... 

Et puis l'armée a eu raison de nous (le service militaire était encore obligatoire... ça m'en met un coup de vieux, ça encore !). 

Ironie du sort? Il est revenu me retrouver plusieurs fois après, mais je venais de retrouver numéro 28... et quand je me suis libérée, il avait trouvé quelqu'un. 

Il m'a retrouvée en 2002... 10 ans après... enfin... on s'est retrouvés... Il a eu le temps de se marier et de divorcer deux fois, et de faire deux enfants. Il n'était plus le même : négatif, blasé, prétentieux, limite rustre... il n'était plus le M'amour que j'avais aimé. J'ai pu fermer la porte définitivement, sans regret. Comme le destin est bien fait !

 

N°35 - xx insignifiant.

 

N°36 - Eddy.

Gentil Garçon avec qui je suis restée un mois et demi, et à qui j'ai brisé le coeur. Bon... j'en suis pas fière... Je sais pas trop pourquoi je l'ai quitté... mais je sais que ses cousins et lui m'en ont vraiment voulu. J'y pouvais rien.. j'ai essayé... mais j'accrochais pas plus que ça... et surtout, il avait un petit kiki... je devais le diriger pendant l'acte - un peu plus à droite ! Non, un peu plus à gauche ! Mais euh... t'es où? -ah, t'es sorti?! - ... Je crois que c'est la découverte de cet aspect-là de lui qui a tout cassé (non que j'aime les gros kikis mais là... c'était vraiment trop... ou plutôt... pas assez !). Bon... en fait, c'était surement un prétexte... parce que la  taille, ça ne veut rien dire (rassurez-vous Messieurs...).

 

kiss_001b

N°37 - Le gardien du parking du club où j'allais tous les week-ends. 

On faisait bisous bisous quand j'arrivais et quand je partais, tous les week-ends. C'est tout. Je crois que je n'étais pas la seule dans ce cas... 

 

N°38 - Un beau Stéphane (d'après ma fiche !)

Durée : trois heures. Mince, j'aurais voulu un peu plus avec celui là...

 

N°39 - Michel 

Durée : deux heures. Bon forcément, avec un nom pareil, ça ne pouvait que foirer... mais vous allez rire...il m'a couru après pendant des jours et des jours...Et quand on a fini par sortir ensemble, il m'a trompée sous mes yeux...dans les deux heures qui ont suivi (logique, le type !). M'en fous, il était ni beau ni intelligent ! Next !

 

N°40 -  Lionel

Durée : le temps de la mousse..

Ben oui... lui, je suis sortie avec pendant la soirée mousse... on plonge, on nage, on a les T-shirts mouillés, c'est sensuel, ça prête à "conclure"... Enfin sauf que ,  à un moment, il a du y avoir trop de mousse... je l'ai perdu... il a fini par se trémousser avec un  autre T-Shirt mouillé... 

 

N°41 - Stephane

Je ne me rappelle de rien le concernant (c'est grave, docteur?), mais j'ai noté qu'il était gentil et qu'il m'adorait... et que je l'ai quitté... bon voilà...

 

N°42 - Laurent D.

Durée : 1 mois. 

J'étais folle de lui... un beau cycliste bien épilé... j'avais jamais testé ça ! (et à l'époque, les gars ne s'épilaient pas... la honte !).. Mais moi j'aimais ça... il était sportif, musclé, beau... et romantique, et tout et tout... Oui enfin, sauf que lorsque je relis la conclusion du truc, je me dis que y'a comme un hic... Il a du retourner avec son ex car elle était enceinte... Et oui, le truc classique ! Quelle pauvre cruche fus-je !

 

N°43 - F. qui m'a fait du forcing et qui a obtenu 1 minute de mon temps, de ma vie... j'ai repris mes anciennes habitudes ..... je suis partie en courant !

 

N°44 à 48 - Divers gars sans nom sans saveur sans rien du tout... max 1 heure chacun. Toujours en soirées... (c'est quand même dingue que je puisse accrocher avec un type, et ne plus rien éprouver dès qu'il m'a embrassée...!).

 

N°49 - Un pote de numéro 28. C'était pour prendre des nouvelles de numéro 28... Durée : une semaine (j'ai pas réussi...!). 

 

A partir de là j'ai mis deux gars par page car je me suis dit que mon cahier arrivait vite à sa fin...

N°50 - Numéro 50 = pas de souvenir particulier... Durée : une soirée.

 

N°51 (juste dessous numéro 50 donc !) - Gérald, dans un champ. Durée : 4 jours. C'était en formation BAFA... un des futurs animateurs... c'etait romantique : nuit au clair de lune, journées à chanter ensemble en choeur... - il adorait ma voix ! Bref, le top.. mais il vivait si loin. On n'a jamais pu se revoir.  

 

N°52 - Olivier... j'ai noté "séduite par son charme INTERIEUR". Euh bon... c'est tout...

Durée : 1 mois. Comme quoi le charme intèrieur, ça dure un peu plus longtemps !  

 

N°53 - Maxime le parisien. 

Lui, il était top... même si je ne me rappelle plus de lui...Je me rappelle juste qu'il était top... que j'attendais son appel tous les soirs à côté du gros téléphone fixe de mes parents (pas de mobile à l'époque, bim, 2e coup de vieux !). Et je hurlais si jamais qui que ce soit de la maison voulait toucher ce put... de téléphone que nous devions partager (non mais, a-t-on idée de devoir partager une ligne téléphonique entre 4 personnes de nos jours???!). Bref, après coup, j'ai noté plein de belles choses sur le beau Maxime... gentil, gentleman, attentionné... On a essayé de maintenir le cap, de s'appeler, de se voir... mais bon voilà, à l'époque, et à cet âge, la distance a forcément eu raison de nous... (y'avait pas encore la ligne TGV Marseille-Paris , snif !).

 

N°54 - Yann G.

Un des serveurs de la boite où j'allais tous les week-ends, il est devenu prof... A l'époque où l'on sortait ensemble, on passait des nuits entières dans sa voiture à papoter, il était super intéressant... mais il hésitait entre ELLE et MOI... et bien entendu, c'est ELLE qu'il a choisie... 

 

N°55 - David L.

Durée : 1 mois. M'a quittée car voulait s'amuser. Ca ne m'a pas touchée plus que ça, même si c'était cool avec lui... 

 

N°56 - Richard II (le deuxième).

"fumait le shit mais voulait arrêter pour me faire plaisir". Tout est dit... on n'etait surement pas du même monde ! 

 

N°57 - Cyril 

C'ui là... c'était l'ex de ma copine Laetitia, dont j'avais l'aval pour le torturer un peu, parce qu'il lui avait vraiment fait du mal... ce fut chose faite ! Il m'a cherchée toute la soirée dans la boite, et ne m'a jamais revue... Je suis partie en courant...

 

N°58 à 61 - relations d'un soir. Aucun souvenir.

 

N°62 - Ben, mon premier anglais. Cambridge, une soirée. Souvenir d'une soirée plutôt comique dans une mini bleue (MA mini en Angleterre !), puis dans mon château de Cambridge (et oui, j'ai vécu dans un château...).

 

N°63 - "we see the same sun in the sky, and the same stars at night" alias MIKE , mon seul et unique amour anglais.

La distance a eu raison de nous, malgré ce fabuleux message glissé sur sa photo dans ma poche avant mon départ...

 

N°64 - David.

Mon premier "conjoint"... et ma plus longue relation... accrochez-vous bien... Durée : 7 ans (ça en épate plus d'un!).

On était même pacsés , proprio ensemble, on avait notre compte en commun et tout et tout... mariage, enfants, tout était prévu. Le couple fonctionnait.

Et puis... le temps et la routine ont eu raison de nous.

 

N°65 - Alain chauffeur de bus en Angleterre. C'était pour reprendre confiance... Il n'était ni beau ni intelligent ni amusant. Durée : 30 minutes. Après le bisou, j'ai pris mes jambes à mon cou (= je suis partie en courant...).

 

N°66 - Hamid. Mêmes raisons, même déroulement.

 

Nous passons de l'ère de la conquête club à la conquête web !

N°67 - Serge B. 

Premiere rencontre virtuelle, par Meetic, qui venait d'être créé...

Durée : 1 mois et demi. Il m'a fait redécouvrir et  apprécier certaines choses très intimes... Il m'a quittée parce qu'il voulait s'amuser... l'argument type quoi (bon, je reconnais que c'est mieux que "mon ex copine est enceinte"...). 

 

N°68 - René

Gentil garçon, adorable, amoureux.. il me faisait plein de cadeaux ! Il était dévoué, impliqué, très présent... l'homme parfait. Surement trop parfait. Je lui ai demandé de freiner un peu... il a pris peur... Il m'a quittée. J'étais soulagée.

Durée : 2 mois.

 

N°69 - Jean Marc

Durée : 2 mois. Il m'a juste marquée par les mots qu'il a eus pour me consoler en me quittant "tu as juste peur d'être seule, tu n'as pas besoin de moi, ni de personne". Cette phrase est restée ancrée dans mon esprit depuis... 

 

N°70 - xxx (???)

Durée : une soirée, une heure, une minute... je sais même pas...

 

N°71 - Fabrice mon pote !

Un de mes meilleurs amis de l'époque, avec qui on n'a jamais trop réfléchi. Il habitait loin mais il tâchait de venir le week-end... A chaque fois qu'on se voyait, c'était terrible, le bon temps qu'on prenait ensemble ! On s'éclatait à tous niveaux  tous les deux... quel délire ce gars ! Et le reste du temps, on la jouait cool... car pas question d'avoir une relation sèrieuse à distance. Les choses étaient claires... ça a duré quelques mois ainsi. On est restés amis.

 

N°72 - Alain de Nice.

Durée : 2 semaines.

Sportif, gentil, dévoué, adorable. Il s'est pointé le 2e week-end chez moi... je lui ai dit de prendre la route du retour au bout d'une heure... J'étouffais déjà.

 

N°73 - Danne

Durée : 3 semaines.

Enfant pourri gaté, et très perturbé, en plus  d'être assisté et sâle... la vision de son appartement (dégueulasse!), et sa manière de gérer son ex (omniprésente!), ont eu raison de mon retour chez lui... malgré ses supplications (sans exagérer...). 

 

N°74 - Fred mon bordelais.

Durée : 8 mois. 

8 mois à jongler entre Bordeaux et Marseille, avec des moments fabuleux, et des projets de vie commune. On a testé... on a échoué.

Il a repris contact avec moi l'année dernière, et m'a exprimé ses regrets... il a refait sa vie mais va surement à nouveau se séparer...

 

N°75 et 76 - xxxx  - Insignifiants.

 

N°77 - Cédric.

Super au début... malheureux car n'a jamais oublié son ex... ça a fini en "sex friends" (Ca marchait bien à ce niveau-là !).

 

N°78 - Fabrice.

La rencontre invraisemblable... à Mac Do ! Un flash.. il m'aborde... on boit un verre... on se revoit... au bout de deux semaines il m'annonce qu'il a une copine enceinte... je prends le large... 

 

N°79 - Davy..le fou furieux.

Euh... mauvais souvenir, d'un grand dadet détraqué, mal dans sa peau et aux moeurs pour le moins étranges et déstabilisantes... j'ai fui... Il a fini par frapper comme un fou à ma porte pour comprendre... Ouille !

 

N°80 à 82 - relations d'un soir en club, histoire de reprendre les vieilles habitudes... déni de vieillissement... 

 

N°83 - Cyril C.

J'étais presque amoureuse de lui, je crois... il était beau, et pas trop con, plutôt posé, et vraiment classe. Mais il n'avait pas oublié son ex (lui aussi !!!).

Durée : 1 mois. 

 

N°84 - Mickael 

Durée : 3 mois. Gentil garçon, flash en boite, de bons moments, adorable. On faisait du vélo dans la campagne et des balades "photos" dans les champs. Ca c'était quand même vraiment sympa ! Et puis... plus rien de mon côté. J'ai fini par me lasser (pffff...). On a toujours le contact... il vit désormais à Bordeaux et a fait sa vie.

 

N°85 - Serge C. l'homme marié qui devait divorcer... 

Oui je sais , c'est mal... et je n'aurais pas du y croire, mais j'avais vu les papiers... Résultat ? en plus d'y laisser des plumes, j'ai perdu un an et demi de ma vie. Un an et demi à poireauter seule les week-ends, bénéficier des appels en cachette, prendre les miettes de son temps, et accepter de n'être que numéro 2 (voire numéro 3 après les enfants).

Au final... et pour aller dans le sens de ce qui était (forcément) écrit : il n'a jamais divorcé... soit disant "les enfants"... Le truc classique quoi.

Alors, pour info : Moins de 10% des hommes quittent leurs femmes pour leur maîtresse ! (j'aurais du lire ce sondage avant !).

J'ai rompu... Il est revenu me chercher le soir du nouvel an (il a planté sa gentille petite famille pour cela... - pauvres gosses !). Puis, il a à nouveau disparu... Sa femme en furie paraissait-il, s'il ne restait pas avec elle, elle le priverait de tout, lui couperait son zizi, sa carte bleue, lui volerait  la maison, le chat, le chien et tout ce qui s'ensuit...

Puis c'est reparti pour un tour... Moins d'une semaine après, il a resurgi.

J'ai zappé... cessé de répondre à ses appels, ses messages... Je n'ouvrais plus la porte quand il venait y frapper... Il est revenu plusieurs fois, il a même trouvé ma nouvelle adresse suite à mon déménagement (flippant...) et s'est pointé un soir tard devant mon jardin... pour juste me dire "ça y est, je suis divorcé ! je suis revenu te chercher. Je t'aime toujours !".. C'était presque trois ans après notre rupture.

Pas la peine d'écrire ma réponse...

 

N°86 - Philippe

Durée : 2 mois.

Gentil garçon, vraiment bien... avec une situation, totalement disponible de coeur et d'esprit... il avait deux enfants adorables, pas de P. Mais il est tombé au mauvais moment, j'étais encore sous le choc de ma rupture précédente... 

 

N°87 - Raphael D. , le manipulateur pervers narcissique et la pire chose qui me soit arrivée.

Je ne m'étalerai pas. J'ai vécu l'enfer pendant presque deux ans...

Il m'a recontactée pendant des années, jusqu'à encore l'année dernière...soit disant qu'il m'aimait toujours et regrettait tout. Mouai... ce pauvre râté n'avait surement plus personne pour l'entretenir et accepter ses humeurs...

J'ai tout de même découvert récemment (merci Facebook !) qu'il a fini par trouver une autre copine (incroyable...!).

 

N°88 - Hervé le fétichiste

713170_T5Y4ZX1XTNELXEDI4GHAJ8BN128OLN_boutique-chaussures-escarpin-sexy-plateforme-lip117g_H131159_L

Durée : 4 jours.

Il m'a quittée parce que je n'ai pas mis de chaussures qui lui plaisaient lors de notre 2e rdv... Gaffe les filles !

 

N°89 - Seb le patissier

Gentil , et patissier (miam !)... mais je n'ai pas eu de déclic. J'ai essayé pendant un mois, et je l'ai quitté. 

 

N°90 - Jean Marc V. 

Gentil garçon plein de bonne volonté, avec qui on s'entendait plutôt bien... sauf quand il conduisait sa moto (comme un pied, c'etait flippant !). 

Durée : 1 mois. 

Je l'ai quitté pour Jérome... N°91... 

 

 

1235409470-rupture

N°91 - Jéjé

Un de mes grands amours, et ma derniere relation serieuse... c'était en 2008... des moments magiques... une vraie osmose.. mais jérome voulait trop prendre son temps, et ne m'en consacrait pas assez... Il était plutôt aussi du genre "plan-plan"... mais je fermais les yeux parce qu'il était beau, doux, gentil et qu'il était certainement le premier mec normal que je croisais depuis longtemps ! J'ai voulu construire qch de sèrieux avec lui, mais il s'est débiné. Amoureux de sa fille, il a exprimé le souhait de rester seul avec elle le jour où nous sommes sortis de la banque pour  calculer notre capacité d'emprunt pour acheter une jolie maison sympa que nous venions de visiter...

J'ai eu un peu de mal  à digérer, comme qui dirait...

 

N°92 - Luc le pas tranquille

Un type qui ne savait pas ce qu'il voulait , et mentalité d'un gosse de 10 ans... Il était soit disant en rupture avec sa copine mais n'a jamais vraiment rompu... et nous entretenait donc toutes les deux... Quand j'ai compris, j'ai claqué la porte. Marre de me faire planter les week-ends (c'est bon, j'avais donné...).

Durée : 3 semaines.

 

N°93 - Jonhatan... le psychopathe.

Durée : deux mois.

Le mec adorable, motivé, plein d'attentions et de projets. Mais forcément, il y avait anguille sous roche... il était TROP parfait... TROP présent... TROP à fond... déjà TROP amoureux...

J'ai progressivement découvert la face B : le gars avait des litiges avec les flics et avec son ex, des plaintes pour trafic, violence, tentative de meurtre et escroqueries... j'en passe ! Pour le moins en stress, j'ai voulu fuir en douceur... mais il m'a rattrapée... violemment. J'ai eu droit à chantage, menaces et harcèlement, et j'ai du finir au commissariat... Un fou !

 

N°94 - Mon petit P.

Un ami... un collaborateur... on a failli, un week end... mais il était marié... donc pas prêt... j'étais plus une confidente qu'un amour potentiel. 

On est toujours amis. Il a divorcé... et refait sa vie...avec une autre.

 

N°95 à 98 - des gars du net

Gars rencontrés sur des sites, avec qui ça a tenu quelques jours ou semaines... rien de bien significatif pour autant, sauf que l'un d'eux se disait super bon cuistot et ne savait pas faire des pâtes à la bolo... sacrilège ! 

 

N°99 - Laurent P.

Adorable... mais trop collant , et pas assez dynamique à mon goût. Durée : 6 mois + 6 autres mois pour lui faire comprendre que c'était fini... dur !

 

N°100 - Lionel Pipeau

Lui, il disparaissait à chaque fois qu'on ressortait ensemble. Un jour le portable en rade, un jour arrêté par les flics, un jour pas de voiture, bref toujours un truc. Ca a duré 2 semaines... il est revenu un an apres... a remis le couvert. Me contacte toujours, veut toujours me voir, mais j'insiste sur le fait qu'on ne sera désormais plus que des amis.

PS : 3 ans après, me contacte pour me proposer de faire un enfant..

 

N°101 : Michael D.

Coup de coeur mutuel, entre cet homme marié et moi-même. Nous n'avons jamais vraiment concrétisé les choses, du fait de son union... Il n'a jamais envisagé de quitter sa femme et ses enfants, bien qu'il se plaignait de sa vie de routine... il prend des nouvelles de temps en temps. Toujours discrètement... dans son téléphone, je suis "Casse Auto"... c'est super glam !

 

N°102 : David D

Relation vraiment sympa avec un gars adorable, courtois, respectueux, tendre et attentionné. Mais plutot instable au fond, cela m'a fait fuir, m'a refroidie.

A souhaité me retrouver, puis a fini par se caser avec une autre. L'a trompée avec moi... ne l'a pas quittée, donc j'ai tout stoppé. 

Durée totale : 8 mois, en trois fois.

PS: j'apprends au bout de trois ans qu'il n'a jamais été avec une seule femme, que ce soit moi, ou sa copine du moment (avec qui il cherchait éperdument à me tromper). Je l'ejecte mais j'ai gagné.. une copine ! (l'autre femme - ou plutôt une des autres femmes - qu'il oppressait en permanence pour passer la voir et avoir sa petite séance de jambes en l'air). Un obsédé sexuel qui s'entretenait plusieurs maitresses à la fois et s'arrangeait pour ne SURTOUT JAMAIS RESTER SEUL UN SOIR, quoi...

 

N°103 : Patrice le fou furieux

Durée : 2 semaines. 

L'homme idéal , parfait, adorable... et entreprenant. J'adore ! Mais rappelez-vous... Face A / Face B... Et oui !! J'avais oublié...

Il m'a vite ramenée à la réalité... Le premier soir où je me suis pointée chez lui pour un repas - tv - câlin tranquillo en "amoureux"... j'ai trouvé là un homme irrespectueux et autoritaire... qui allait jusqu'à m'obliger à lui faire des choses qui ne me convenaient pas, et qui  devenait violent sur certains aspects de cette relation intime que nous venions d'établir (la folie !).

J'ai eu peur... Je l'ai quitté le lendemain. Par SMS, oui oui ! Par SMS ! Ce genre de gars ne mérite pas mieux ! Et pour qu'il me foute la paix, je lui ai raconté que j'avais retrouvé un ex...

 

N°104 : Y.

Durée : une soirée. Encore un type qui n'avait pas oublié son ex... (elles/ils ont toujours bon dos les ex...).

 

N°105 : Stephane "femme femme"

Et oui, c'est lui qui m'a joué Jean luc Lahaye dans la voiture... juste histoire de... mais qui m'a quittée en me disant "on s'appelle" (on se fait une bouffe). Pas folle, la guêpe... c'est que j'ai jamais vu la riviere et le 4/4 qu'il m'avait promis de me faire découvrir... Quel mytho !!!! C'était pas la peine de me sortir les violons , la carte bleue et compagnie... s'il voulait un plan cul, il le disait de suite et on s'arrangeait.

En plus, il n'était même pas beau... pffff

Durée : 5 heures.

Je suis rentrée chez moi MDR !!!!!!!!!!!!

Allez, une petite vidéo de rappel, juste pour le fun???!!!

 

PS: 1 an et demi après, je le redécouvre à la TV dans un reportage où il dit s'être fait arnaquer par une femme venue de Russie.. une annonce pipeau destinée à lui soutirer quelques milliers d'euros, mais aussi ses photos, et sa vie... oups !!

 

N°106 : Cédric..

Une super soirée. Communication, humour, osmose. Et puis........... le mec n'a pas oublié son ex... Etonnant, non?!

 

N°107 : Anthony M.

Un gars au top, classe, mignon tout plein... ah oui... mais il est en plein divorce, il est perturbé. Pas possible. Veut juste une "sex friends" relation... pas possible pour moi... trop de risques !

 

N°108 : Brice

Le gentil garçon, adorable, fougueux, plein de bonne volonté. Rien à dire, super, au top ! Mais ne me correspond pas, et finit par m'agacer...

Durée : 3 semaines. Je l'ai quitté. On est restés en bons termes.

 

N°109 : La (mauvaise) "surprise".

Un gars rencontré sur un site, avec qui j'ai eu un semblant de relation sèrieuse, mais qui n'était jamais dispo... 'cause les enfants, le boulot etc. Il a disparu du jour au lendemain, après avoir tout de même promis d'avancer avec moi, de partir en week-end, d'aller chercher des champignons, et de se frotter le dos tous les soirs... Oui, Pouf !! évaporé !!! Sans même un SMS (il était déjà radin de ce point de vue là...), un appel, un email, un Merde, un Fuck, n'importe quoi. Quelques jours plus tard, je l'ai retrouvé actif, avec de nouvelles  (et jolies) photos sur le fameux site. Ravie d'apprendre ainsi qu'il était déjà reparti à la chasse....

 

PAUSE !!!!!!!!!!!!!!!

 

Actualisation (à partir de Février 2014)

N°110 : S. le gentil voyageur

Un gars rencontré sur un site... Physiquement : l'osmose. On a passé tout un week-end ensemble, à ne plus se lâcher, et c'était top. Mais 1) Monsieur ne veut pas d'attaches (il était clair, au moins), 2) Monsieur partait en voyages le Lundi suivant... 

Il a resurgi un mois après, comme une fleur, alors que je n'avais plus de nouvelles... et plus son tel... (et s'est étonné de cela d'ailleurs !)... Je lui ai gentiment fait comprendre que je n'étais plus dispo, même pour ces bons moments... 'cause que...euh... chut... je ne dirai rien. 

 

N°111 : Fr...l'envahisseur...

Rencontré sur un site, on s'est d'ailleurs pris la tête pour commencer (un joli début). Puis on a sympathisé... non convaincue de l'aura qu'il pouvait avoir sur moi, il a su se montrer doux et délicat, et a réussi à me conquérir... enfin... physiquement parlant on dira. Parce que pour le reste, je n'ai jamais été convaincue qu'il serait "le bon" et que nous serions compatibles...surtout quand il a commencé à proposer de venir dormir chez moi tous les soirs... et à se plaindre du fait que j'étais trop occupée... Oulaaaa pas possible là !!

 

N°112 : Mon Alter Ego (proclamé)

Rencontre sur le net... mais tout un tas de signes qui font que nous devions nous voir, nous rapprocher...Puis une fois en présence, que nous nous connaissions depuis des années. Une osmose, une complicité, instantanées, et limite effrayantes. Ca va vite, très vite...

Il s'avere qu'il ne valait pas mieux que les autres... Monsieur etait 'en séparation'....non séparé... jamais dispo... et, en plus, un narcissique manipulateur de première qui s'évertuait, entre autres choses, à me faire croire que j'étais une sâle égoiste à vouloir absolument le voir, et que je ne comprenais strictement rien...Nexxxtttt !!!

 

N°113 : C TroTo

Monsieur 'C Troto' a su se montrer disponible et prometteur jusqu'a ce que nous passions une nuit ensemble. Je passe sur les details, c' est toujours la même rengaine (les mêmes techniques d'approche, puis de recul). A disparu deux jours, puis a fini par envoyer un sms : "desolé, c troto après ma rupture d'avec mon ex"...Tiens donc !!! 

... !!!

 

N°114 : L'americain Dan

Le truc le plus surprenant...au detour d'une rue de New York, en tenue et esprit ' touristique' , ce charmant américain d'origine italienne aux airs de De Niro m'a abordée, et proposé d'aller boire un verre. Nous avons fait plusieurs pubs dans la soiree, il m'a presenté des amis etc. C'était fort sympathique. Nous avons remis ça le lendemain, et fini la nuit ensemble, la veille de mon retour en France.

Il m'a glissé un gentil "You're gonna miss me, you must come back, I want to see you again" , et s'est montré attentionné comme aucun ne l'a jamais été pour une première nuit en tout cas.

Un beau moment, digne ... des films US !

(fallait pas l'inventer, ça, fallait le vivre !)

PS : 6 mois après, il me rappelle pour me demander quand je reviens. Mignon !

 

N°115 : L'amoureux de toujours

Voir le post le concernant en cliquant ICI

Il m'a couru après des années... et a disparu en 48 heures, sans raison valable... pour finir par revenir une semaine après m'accuser, moi, de ne pas lui avoir donné de nouvelles... (facile !)

 

N°116 : Le beau flic

Il est flic, il a un corps vraiment bien fait, il est positif, dynamique et très attentionné. Il a cherché pendant longtemps à m'avoir, après notre premiere rencontre, et je n'étais pas convaincue. J'ai fini par décider de tenter...

Il a fini par disparaître lâchement, sans même m'informer que c'était terminé entre nous, au bout de deux mois de relation...

Un seul regret : lui avoir donné sa chance, et lui avoir consacré du temps !

 

N°117 : R.le militaire

On se connaît depuis presque deux ans sans s'être jamais vus... Il m'annonce un jour qu'il a une copine depuis quelques temps mais que l'on peut se voir en tout bien tout honneur... Je pense qu'il souhaite tout de même être fixé, car nous étions très attirés l'un par l'autre... Cela se confirme... osmose, entente, rigolades, et nuit d'amour, avec baignade de minuit dans la piscine au clair de lune... génial !

 

PS: quelques mois après, il est revenu vers moi... déclarant qu'il regrette de n'avoir pas vraiment pris le temps de mieux me connaître, et souhaitant reprendre cette phase de connaissance, passer des moments avec moi etc.

 

N°118 : Ram

Rencontre rapide, entre deux... il est à fond, plutôt mignon, mais assez jeune. On sort ensemble au deuxième rdv, il n'est pas super super présent... J'apprends, en plus, qu'il est sorti avec une fille avec qui je me suis fâchée et que je ne porte pas dans mon coeur (une fille prétentieuse et très "m'as-tu vue", tout le contraire de moi...)... Je ne sens pas le truc. Je m'ennuie avec lui, peu de conversation, pas grand'chose en commun. Et en plus, il semble bien pressé de venir me voir chez moi, plutôt que de partager de vraies activités.

Passons sur le fait qu'il vit en coloc' à 36 ans, a un petit de 3 ans qu'il voit très peu mais qu'il espère voir plus quand il aura enfin son propre  appartement... donc en gros, y'a rien à construire.

Je me prépare à lui dire DE VIVE VOIX que ça ne le fera pas... Il me devance d'un SMS : "désolé , ça ne va pas marcher tous les deux, bonne journée".

Expédiée, c'est pesé ! Et c'est vraiment très rigolo, la manière qu'ils ont de procéder, tout de même... (mais lui, au moins, il a prévenu ! lol).

PS: il a eu le culot de me relancer, 6 mois après, aussi par SMS... (je n'ai pas répondu)

 

N°119 : Gab l'étalon

On se connait depuis deux ans, on avait perdu le contact car il avait eu une relation long terme... sans jamais avoir pu se rencontrer. Reprise de contact en Oct 2014... et nous avons fini par nous voir, enfin, le 2 décembre 2014. L'image que nous avions l'un de l'autre via Facebook, s'est confirmée : nous avons immédiatement accroché, et nous parlions comme si nous nous connaissions depuis des lustres (ce qui était un peu le cas...sauf que...).

Je découvre donc un homme de 8 ans plus jeune que moi, mais très vif d'esprit, causant, dynamique, intéressant. Au charme fou, qui plus est.

Bonne soirée, nous avons fini chez lui... Il m'embrasse... nous discutons... Il ne veut rien me promettre, il veut juste une compagne pour passer de bons moments, pas de "prise de tête" (ce que je déteste cette expression...). Juste se voir, et voir où cela mène... Je lui réponds qu'on ne sait jamais à quoi doit mener une relation au départ, et que ces choses-là se vivent plutôt que de se calculer... donc, let's go.

Nuit d'amour... torride... limite bestial quand même... Il m'a amenée à faire des choses que je n'ai jamais faites dans des postures inimaginables... c'etait presque comique pour ma part, mais terriblement excitant aussi... Quant à lui, il m'a avoué qu'il me trouvait intriguante, étonnante, qu'il était curieux de  vraiment me connaitre plus, et que je lui faisais un effet terrible... "c'est dingue comme je me sens bien", "j'adore ta peau", et tutti quanti, en pleine action.

Bémol sur la manière dont j'ai du partir, un peu rapide, et sans vrai gros câlin après coup... il devait se lever à 5h, et c'est un chef d'entreprise, je pense avec le stress qui l'accompagne...

Par  la suite il ne se manifestait que lorsqu'il avait envie d'un câlin, aux abonnés absents le reste du temps. Ses intentions devenaient claires, j'ai fui.

 

 N°120 : Le pilote

 Encore un qui s'est enflammé du jour au lendemain... à m'envoyer des dizaines de messages tous les jours, me tenir au tel.des heures tous les soirs, et m'assurer que je lui correspondais vraiment et qu'il adorait tout de moi. Un premier rdv où il n'a pas pu s'empecher de m'embrasser... 3 enfants, mais il se montrait motivé et disponible... quelques jours après, une invitation chez lui... pas trop eu le choix, et c'était plutôt loin... une bonne soirée, une belle nuit ensemble... étrangement : pas de nouvelles le lendemain à mon retour... j'ai senti que qch n'allait pas, lui ai tiré les vers du nez le soir au tel. Bingo ! (notre intuition ne trompe jamais !)... Il ne sait pas, nous sommes différents... a bien envie de passer du temps avec moi, mais ne se voit pas sur du long terme (ou comment préciser, je veux bien te garder en sex-friend et n'attends rien de moi stp). Discours que je n'ai pas apprécié, et qui m'a valu d'être ultra méga franche avec lui, en lui disant qu'il avait tres clairement profité de moi et qu'il aurait pu me dire cela avant de concrétiser avec moi, et de me lacher ensuite le lendemain sans scrupules...J'ai totalement coupé les ponts, lui expliquant que ni lui, ni moi, n'avions de temps à perdre.

 

N°121 : JO

Après de longs mois à m'occuper de mes affaires et m'éloigner des sites et de tous ces types houleux et instables, je me suis réinscrite sur Meetic sur un coup de tête... fini par rencontre JO... un garçon brillant, intéressant, équilibré, communicatif. De nombreuses qualités. Il me paraissait même sensible, et sèrieux.

Une jolie relation entre nous, de longues conversations, de nombreux messages, nous ne nous passons pas l'un de l'autre... et puis, j'ai quand même trouvé certaines choses qui n'allaient pas, et n'ai pas fait abstraction de ma sainte franchise, en lui en donnant quelques détails... pourtant sans reproches ni méchanceté, vraiment calmement, en lui expliquant que je voulais en discuter  avec lui... Au bout d'une heure de conversation posée et réfléchie, où j'ai toutefois senti qu'il était blessé et découragé, il a fini par partir de chez moi, et me laisser en larmes, car je ne comprenais pas vraiment pourquoi les choses avaient pris cette ampleur. Il n'était peut être pas prêt à entendre certaines choses... ou à prendre des risques dans une relation "perdue d'avance", c'est en tout cas ainsi que cela sonnait. Il est parti, nous en avons rediscuté ensuite... et la semaine suivante, rebelote. Il avait tendance à "me mettre à l'épreuve", et je ne le supportais pas. Il ne supportait pas, quant à lui, que je l'exprime.

 

N°122 : Le copain d'adolescence, Lu.

Retrouvé sur FB, on a passé une bonne soirée ensemble, et gardé le contact, amicalement. Pas d'accroche particulière finalement.

 

N°123 : En bateau...

Charmant jeune homme prénommé Stephane , qui me balade tout un dimanche en bateau, et avec qui nous gardons aussi le contact. Il ne semble pas vouloir d'une relation suivie... je prends comme ça vient...

 

N°124 : Le connard de gendarme, Vincent.

Il s'appelle Vincent, il est gendarme, et incarne à priori l'ordre, le respect, la justice. IL me sort les violons comme jamais... je suis la femme de sa vie, il n'a jamais ressenti cela, il ne me lâchera plus jamais... etc etc etc... 

Il disparaît pourtant sans donner aucun signe de vie, à la maniere du flic de l'année précédente, du jour au lendemain. Aucune réponse aux appels ou sms destinés à savoir où il est, ce qui se passe...

Un connard de premier ordre, il était encore pour moi celui-là !

J'ai eu du mal à encaisser...

 

PS: quelques jours après, il était  reconnecté sur Meetic !

 

N°125 : Clé, le conseiller municipal

3 heures avec ce gars, charmant, gentil, mimi tout plein mais alors... d'un ennui !!! Il n'a jamais quitté son petit village,  dont il est passionné, ne fait pas grand chose hormis son taf de bibliothécaire et son rôle de conseiller municipal, et a des idées très arrêtées sur les choses... parle des heures sans s'arrêter, et parle fort... au café où nous buvions un verre j'ai cru m'endormir... c'était l'horreur... Nous n'avons pas réellement de points communs, même si c'est quelqu'un de bien. Quelques bisous, un rdv était prévu, a été annulé la veille... je pense qu'il a compris que ça ne collerait pas.

 

N°126 : P. "Grey"

Rencontre Meetic, qui s'avère formidable... osmose... complicité...confiance... fusion... on ne  se lâche pas du jour où l'on s'embrasse, incapables de se séparer. Un homme adorable, surprenant, attentionné, qui me fait des cadeaux, de longs mails enflammés, des surprises, et qui est toujours rassurant, toujours présent. L'homme idéal !

Une révélation importante sur ses besoins sexuels vient ternir ce tableau idyllique et compliquer les choses, semant le doute dans mon (notre?) esprit, et créant quelque part un malaise, que je ressens, et qui me rend dingue. Résultat, les doutes et les peurs s'emparent de moi, et j'ai du mal à vivre cette belle relation sereinement.

Quand les choses se stabilisent et se mettent en route pour ma part, il s'avère que je découvre d'autres facettes du personnage... en proie aux démons du passé, et de la bouteille... et de la flemmardise aigûe... nos conceptions de la vie sont différentes, et ses attitudes imprévisibles. La relation connaît des hauts et des bas, l'angoisse culmine lors d'un départ en vacances à l'étranger... 

Nous aurons tenu quatre mois, dans qch de fusionnel et déstabilisant, beau et déprimant à la fois.

Un échec de plus, qui fait mal.

 

 N°127 : Sang-Sue

Après plus d'une année de pause, je tente de me réinscrire sur les sites... Première rencontre avec un gentil garçon plutôt sang-sue, qui ne me laisse pas trop le choix car il m'embrasse au deuxieme rdv, alors que je lui demandais du temps (pas convaincue qu'il me corresponde). Forcément, au bout de quelques jours, toujours pas convaincue, voire effrayée par certaines choses relatives à son mode de vie, je lui ai dit que je ne souhaitais pas aller plus loin... Il est resté dans les parages, à me relancer avec SMS et appels pendant plus de deux mois... Mais il me faisait de la peine plus qu'autre chose. Un mec seul quoi...

 

N°128 : TL

Rencontre avec ce beau gosse, l'amie d'adolescence d'une amie, avec qui j'ai de beaux souvenirs... Hélas, ça ne fonctionne pas vraiment longtemps. Sa rupture est récente, il vit très mal la séparation d'avec son fils de 4 ans, il n'est pas dedans... Dommage, encore un mec pas prêt.

 

N°129 : Jas.

Une rencontre sympa avec un gentleman...Coup de coeur... les choses vont vite...Sauf qu'il finit rapidement par se jouer de moi... Il donne des nouvelles quand ça l'arrange, et je dois me contenter de passages express chez moi entre midi et deux... très louche par ailleurs, soyons claires. J'ai fini par le quitter... Il a tenté de revenir par deux fois, j'ai évidemment zappé.

 

N°130 : M. le militaire

Un gentil gars, présent, qui m'a couru après pendant deux mois environ...on passe de bons moments, rigolade etc... Mais il a un gros souci d'ordre intime, je pense... et comme il n'ose pas en parler, cela ternit notre relation...il disparait du jour au lendemain sans donner de nouvelles... après être parti de chez moi à 2h du matin pour une soit disant crise d'asthme... Toujours au top, les mecs !

 

N°131 : AO

Rencontre avec ce gars adorable, souriant, sûr de lui... peut-être trop...Il parle beaucoup des femmes, de ses sorties, et de ses potes...puce à l'oreille... Mais il me donne déjà une place... pour compenser ce qu'il ne donnera pas, ou fera de moins bien. Il s'avère qu'au fil des semaines, je me sens manipulée, et mal à l'aise en tout cas... Il y a des zones d'ombre sur certaines plages de son agenda... et des réactions vraiment agressives, sinon trop reservées, qui ne me rassure pas. Manque de disponibilité et d'attentions, je finis par le quitter deux jours avant Noel. C'était difficile, je l'ai fait pour me préserver... Il a essayé de revenir pendant deux semaines, avec des sous-entendus (trop fier pour dire les choses franchement)... Je me suis agacée de ce procédé et ai essayé de le pousser dans ses retranchements... sa fierté en a pris un coup, ça a dérapé... Ce manipulateur narcissique en a finalement pris pour son grade, et a disparu...Il doit probablement se chercher une nouvelle proie. Je suis ravie d'avoir su le démasquer assez tôt cette fois-ci, même si j'y ai aussi laissé des plumes...

 

 N°132 : Ch

Un "profil" différent... un gentil gars, discret, simple, pas forcément beau non plus. Il est posé, doux, calme... on partage de bons moments pendant presque trois mois. Sauf qu'à son tour, il se rend de moins en moins disponible, espaçant nos rdv de 2 semaines, mais trouvant le temps de sortir avec des amis... Alors que je souhaitais envisager une conversation à ce sujet, il a tout bonnement disparu... Bon, le "ghosting" est fashion... et peut toucher toutes les catégories de personnes finalement ! Next...

 

N°133 :  Mister Perfect

 Une idylle de début d'été... de deux semaines... voir les articles le concernant... Perfect  / La face cachée de l'iceberg.

Grosse claque après cela...

 

N°134 :  G. le planqué (Juillet 2017)

 Un garçon touchant avec qui j'ai une relation de 3 jours plutôt forte. Sauf qu'il ne peut se libérer soirs et week-ends (serait espionné par son ex.) et n'a vraisemblablement rien d'autre à proposer que des nuits chez lui. Je fuis. 

 

N°135 :  R. le depressif (Aout 2017-Juin 2019)

Il a beaucoup de qualités. Il est entier, fidèle, présent. Mais il est torturé. ll est pessimiste. Il m'envahit d'ondes négatives, je me meurs. La relation devient rapidement toxique... Elle se termine mal, après 2 ans de vie commune. Déçue.

 

N°136 : O. "je veux une relation" (Juin 2020)

Lui, il se présente comme désirant une relation, pas un plan cul, mais ne me parle que sexe et n'est jamais disponible le week-end. Me met en attente dès le début... J'ai beau lui expliquer que cela ne me convient pas. N'y change rien. Perdu d'avance, tant pis. J'aurai pris du bon temps.

 

N°137 : C. le pompier

Gentil garçon, très présent mais qui manque de personnalité et d'assurance à mon goût. 

 


 

 

BILAN

-3 amours de jeunesse (importantes)

-1 relation sèrieuse et avérée (7 ans)

-1 autre relation de couple (2 ans)

-3 relations importantes avec (semi-) vie de couple

-plus de 50 "relations" ou plutôt "flirts" d'un soir - ou moins...

-je suis devenue une pro de la course... une dénicheuse de cas sociaux, et un aimant à instables et manipulateurs !

 

Toutes ces experiences m'ont permis de faire ma jeunesse, et de me construire... je précise qu'il s'agit des "bisous bisous", bien entendu... pour les choses plus intimes, cela ne regarde que moi... je n'irai pas dans ces détails, et ca n'a rien de pertinent ou d'utile pour cet article quoiqu'il en soit.

 

Temoignages-vos-pires-scene-de-rupture-amoureuse

 


 

 

Enregistrer

Enregistrer