telephone1

Une rencontre... un flash... un déclic... plus qu'une envie purement sexuelle ou physique...c'est "tout feu, tout flamme"... on craque, il est différent, on se sent bien...Et lui aussi...

La nuit ensemble... c'est top...  c'est génialissime... c'est l'extase... Pour lui aussi...

On veut le revoir... On veut essayer... On veut y croire... Et lui aussi...

 

Le lendemain... pas de nouvelles...

Pourtant, AVANT, il envoyait plein plein de textos... AVANT, il nous disait des mots doux... il nous appelait mon bébé... ma dulcinée... AVANT, il nous promettait le prochain week-end, les prochaines semaines, les prochaines vacances, la vie à venir (parfois !) ensemble...

Laquelle d'entre vous n'a pas vécu ce moment déroutant ou, après une nuit, 24h, 48h parfois, de bien-être et d'espoir, la réalité nous rattrape, avec ce putain de téléphone qui ne bippe pas, ne sonne pas...

MERDE LE TEL IL NE MARCHE PAS OU QUOI?

On vérifie la batterie... on fait appeler la copine pour vérifier que la sonnerie fonctionne... Presque on appelerait Orange/SFR/Bouygues, pour leur demander si le réseau fonctionne bien...

MERDE LE TEL IL NE SONNE PAS !!!

 

On se plante alors comme une conne, le tel à côté. On le traîne partout avec nous... on ne le lâche pas une seconde...

Il vibre !!!!!!!!!!!!

Et flûte!!, c'est maman qui annonce qu'elle va passer déposer un petit plat pour dimanche midi...

J 'AI PAS FAIM MAMAN, j'ai pas faim, j'ai mal au bide, j'ai la gorge serrée, je me sens pas bien... je vais mourir !!!

 

Bon ça, on peut pas le dire à Maman... on le garde pour soi, et pour ses copines, qu'on appelle une par une pour avoir leur avis, pour les questionner, pour être rassurée ou pour qu'elles nous disent "ouai... ben je crois que ton type, là, il  t'a bien eue... " ou au contraire (et c'est toujours ce qu'elles font, en plus les copines!) "non mais attends, peut-être qu'il dort / peut-être qu'il a du monde chez lui / peut-être qu'il a ses enfants à côté / peut-être qu'il a la diarrhée/la gastro/la grippe / peut-être qu'il a laissé tomber son tel dans la cuvette des chiottes / peut-être qu'il est allé promener son chien, et qu'ils se sont perdus en route..."...  Peut-être que peut-être ou peut-être pas !!!

Le temps passe... on avance dans la journée... et on n'a toujours rien... Qui aurait cru que le  téléphone puisse un jour devenir à ce point, source de frustration intensément destructrice ? !!

7853104-look-de-fille-triste-beaute-au-telephone-rose

 

--> Dans la moitié des cas, le telephone ne bippe pas... Le type nous  a bien eue... c'était un plan cul (non proclamé/adhéré car il en a trop dit au cours de cette nuit...).

--> Dans l'autre moitié des cas, Monsieur Désiré resurgira... mais différemment... distant... plat... morne... SOBRE... On dirait qu'il a oublié tout ce qu'il nous a dit... qu'on est redevenue  une simple copine... ni la femme à conquérir, ni la petite copine actuelle... juste une simple copine à qui il envoie un texto pourri histoire de dire "je suis bien vivant".

Pas de projets, pas de mots doux... les "mon bébé", "je peux plus me passer de toi" et tutti quanti, c'est FINI.

Alors que nous, on est à la phase où, au contraire, ces choses-là s'accélèrent, se confirment, s'accentuent... on a ENCORE plus envie de le voir, ENCORE plus envie de lui dire des trucs gentils... ENCORE plus envie de bonnes  choses positives...

loup-garouLui , il est en mode LOUP GAROU... et même s'il donne des nouvelles, on se demande pourquoi il le fait, au vu de la forme que les messages prennent...

En fait, on sent bien qu'il donne des nouvelles simplement pour nous garder sous la main, le temps qu'il sache ce qu'il veut vraiment (car il ne sait plus ce qu'il veut...).

 

Donc, on fait quoi? 

Comme on ne comprend pas, on va tout faire pour réveiller le PRINCE qui était en lui quelques heures auparavant... pour qu'il redevienne celui qui nous a conquise... et on va lui faire comprendre qu'on apprécierait qu'il prenne le même ton et utilise les mêmes mots qu'avant, qu'on apprécierait qu'il nous appelle, qu'il nous réclame, qu'il nous propose des trucs sympa à partager... et on va se placer immédiatement , en le montrant plus ou moins (mais lui, le LOUP, il a le flair et il le sentira toujours !), en position d'attente , voire de demande...

-On lui pose des questions du style "Alors? Je te manque?", "T'as pensé à moi", "Quand est ce qu'on se voit?"...- Et là, il répond par une question ou une remarque sur un autre sujet...

-On lui tend des perches : "Tu m'as manqué...", "j'ai pensé à toi", "j'ai trop aimé être dans tes bras", "J'ai terminé mon boulot, je vais pouvoir être tranquille" (= je suis dispo pour toi) - Mais ces perches, il ne les saisit pas!

-On lui exprime ses besoins "J'aimerais bien avoir de tes nouvelles plus souvent" - A quoi il ne répond pas...

-On fait des sous-entendus à la mords-moi-le-noeud : "Tu dois être bien occupé aujourd'hui" - mais il semble ne pas comprendre non plus...

Et avec toutes ces pratiques-là,  on creuse notre trou...

 

Terminé la femme fatale à conquérir... trop facile ! On tombe de notre piédestal en trois mots, trois phrases. On est mises au même niveau que toutes les précédentes. On n'a pas de cran, pas de tact, pas d'intérêt... à quoi bon? Il va alors rentrer dans un jeu de "suis-moi, je te fuis", et... nous fuir... reculer l'échéance... pour disparaître progressivement. Si l'on continue sur cette voie-là...

Et souvent, nous, on continue, parce que l'on est frustrées, et qu'on attend qu'il nous renvoie qch de positif pour nous rassurer et nous faire plaisir.. Ou encore parce que l'on se dit qu'il a sûrement peur et besoin d'être rassuré lui-même, et qu'il faut donc lui montrer que nous sommes une femme persévérante, qui sait ce qu'elle veut, et qui veut être avec lui.

Et on continue de creuser notre trou.........

 

Solutions?

-oublier ce putain de téléphone

-oublier cette putain de nuit où on y a cru avec lui et repartir de 0, comme si rien n'avait eu lieu, que rien n'était acquis, ni pour lui, ni pour nous

-ne pas oublier qu'on a déjà vécu cela plusieurs fois, et où cela nous a menée (à rien !)

-ne pas oublier qu'on était une femme désirable, et qu'il va falloir à nouveau nous faire désirer  pour le redevenir...

-continuer de faire COMME AVANT...  et communiquer avec d'autres gars... juste histoire d'avoir de quoi se consoler quand on prendra notre claque...

 

idees-recus-seduction

 

 

Je concluerai avec cette vidéo d'une chanson de Benabar, "vade retro telephone", qui résume justement, tout en prose, la situation...

 

 

--> LIEN ICI

 

LYRICS

Le petit matin qui suit le grand soir
Le lendemain de la première nuit
Quand le jour a remplacé le noir
Les couples s'éloignent dans les lits
Adam et Eve remettent leurs costumes
"On s'appelle " comme le veut la coutume
Des amants qui se quittent bons amis
Mais je sais que la louve est dans la bergerie


Faut pas qu' j'l'appelle, pas qu' j'l'appelle
Attendre encore quelques jours
Faut pas qu' j'l'appelle, pas qu' j'l'appelle
Pas encore c'est trop court


Le combiné dans les mains j'hésite et je raccroche
Pas pressé d' passer pour celui qui s'accroche
Fébrile et collant ça donne pas vraiment envie
Lointain et distant, j' sais pas pourquoi mais c'est sexy
Même si je ne pense qu'à elle, si je rêve de la revoir
Vade retro téléphone, elle ne doit pas le savoir
Nos meilleurs techniciens se sont penchés sur la formule
C'est trois jours au moins le résultat de leurs calculs

Faut pas qu' j'l'appelle, pas qu' j'l'appelle
Attendre encore quelques jours
Faut pas qu' j'l'appelle, pas qu' j'l'appelle
Pas encore c'est trop court


Hier sur mon épaule ta tête à l'abandon
Des mèches de cheveux collées par la sueur sur ton front
Ça me faisait des crampes et des fourmis dans le bras
J'aurais tout supporté pour te garder près d' moi
Les amants le soir se déshabillent en s'embrassant
Le matin c'est rare qu'ils se rhabillent mutuellement
Comment savoir si j'ai le droit de t'appeler
Si tu penses à moi, si je vais pas déranger ?

Faut pas qu' j'l'appelle, pas qu' j'l'appelle
Attendre encore quelques jours
Faut pas qu' j'l'appelle, pas qu' j'l'appelle
Pas encore c'est trop court


C'est bon c'est décidé, je t'appelle demain
Pour t'inviter à une expo genre art contemporain
N'importe quoi j' m'en fous mais un truc qui fait bien
Et que je fais jamais mais ça t'en sais rien
Et si tu le veux, si tu le veux bien
Peut-être qu'un de ces jours, un de ces quatre matins
Tu m'avoueras un peu gênée que t'osais pas m'appeler
Je me vois rigoler, "c'est ridicule quelle drôle d'idée !"
Vade retro téléphone
Trois jours mininum.