Le temps passe... Il est là... Il ne s'engage pas... ne s'enflamme pas... mais il est là.

Nous avons parfois des discussions sèrieuses, jamais houleuses, nous communiquons bien.

Nous prenons du bon temps ensemble, ça coule tout seul... Nous sortons, partageons des choses... Quand il est disponible, qu'il n'a pas son boulot, sa danse, sa fille, ses amis... c'est pour moi... c'est parfois difficile, parfois même pénible, mais il est là. Et il est rassurant.

Parfois aussi, il nous imagine avec un enfant... il m'imagine, MOI, enceinte... Moi, la célibataire endurcie, bientôt 40 ans, jamais maman, il m'imagine maman et me fait rêver. Ca me fait peur.

Notre relation est stable, posée, calme. Pas de disputes, de crises de doutes, de larmes, de reproches... nous pouvons être en désaccord, je peux parfois lui dire certaines choses déplaisantes... et lui aussi... ce n'est pas plaisant (forcément !), mais ça coule. Nous ne nous offusquons pas, nous discutons, et ça coule tout seul, ça aussi.

Nous faisons le marché le dimanche matin, des cinémas certains soirs, des restos, des soirées tranquilles où il se plaît à se coucher sur moi... Il me fait remarquer qu'il ne s'endormait jamais dans les bras de personne, avant moi...

Parfois, il dort tôt, il est fatigué... je me demande s'il est normal qu'il ne me touche pas... la frustration monte...

D'autres fois, il a très envie de moi... et je suis rassurée... Comme si tout devait tenir à cela... Alors que pour lui... on est loin de là...

 

feelings

J'ai du mal à définir cette relation finalement. Du mal à définir mes/sens sentiments. Peut-être que je ne sais plus ce qu'est une relation, une vraie. Peut-être que je ne sais plus ce qu'est aimer.

Je me dis que je suis peut-être, pour la première fois depuis fort longtemps, enfin en train de CONSTRUIRE quelque chose de sain, de durable.

Je me dis que sans passion, pas de déception, pas de larmes, pas d'échec...

 

Pourtant, je n'ai pas forcément la conviction... les émotions ne sont pas fortes... Nous sommes tous les deux sur la réserve, verbalement parlant. Nous vivons notre truc normalement, sans déclarations, sans nous enflammer... Le temps doit faire les choses...

Alors je doute, je me demande si c'est ça l'amour. Ou bien si ce SERA ça l'amour.

Je crois qu'avec toutes les relations étranges que j'ai pu connaître, les hommes perturbés que j'ai pu rencontrer, cette situation de célibat long terme également, j'ai perdu mes repères...

Je ne sais plus quand est-ce qu'on est bien, ou pas. Comment on aime, ou pas. A quel moment on a le droit d'y croire, ou quand est-ce qu'il vaut mieux reculer.

Je suis dans une relation pour le moins stable, posée, franche, saine, vraie... mais je ne suis pas totalement épanouie car, je suppose, j'ai peur et je me pose des questions quant à l'aboutissement d'une relation de ce type.

Je me pose des questions sur ses ressentis, ses envies, ses sentiments.

Je me pose des questions aussi sur les miens.

Et je ne sais pas y répondre.

Je crois que j'attends de voir, j'attends que le temps m'apporte des réponses.

Peut-être qu'il est dans le même cas que moi.

Mais quand j'imagine que nous pourrions nous séparer, cesser de nous voir, parce que ce n'est pas suffisamment fort entre nous, finalement... et bien là, je me dis "non, il me manquerait, cela me ferait un vide", et je m'aperçois qu'il m'apporte présence, réconfort, et bien-être.

Dans ces cas-là, je commence à croire que je suis peut-être enfin de construire mon amour, un sentiment durable et épanouissant.

J'ose à peine espérer qu'il en soit de même pour lui...

amour

 

Finalement, c'est quoi l'amour? on  le reconnait à quoi? comment, quand sait-on qu'une relation va vraiment aboutir ou pas?

C'est tout le pourquoi du comment... tout le résumé de la situation...

 

Je suis assez d'accord avec cette définition de Wikipedia...

 

L'amour désigne un sentiment d'affection et d'attachement envers un être, un animal ou une chose qui pousse ceux qui le ressentent à rechercher une proximité physique, spirituelle ou même imaginaire avec l'objet de cet amour et à adopter un comportement particulier.

En tant que concept général, l'amour renvoie la plupart du temps à un profond sentiment de tendresse envers une personne. Toutefois, même cette conception spécifique de l'amour comprend un large éventail de sentiments différents, allant du désir passionné et de l'amour romantique, à la tendre proximité sans sexualité de l'amour familial ou de l'amour platonique et à la dévotion spirituelle de l'amour religieux. L'amour sous ses diverses formes agit comme un facteur majeur dans les relations sociales et occupe une place centrale dans la psychologie humaine, ce qui en fait également l'un des thèmes les plus courants dans l'art.

 

 

Mais je terminerai avec cela (extrait du site "VieSaVie")...

Tout d’abord il y a le sentiment amoureux que nous ne pouvons pas ou peu contrôler. Ce type d’amour s’appelle "engouement" : c’est un processus chimique dont la durée peut varier de trois minutes à trois ans. Chez tous les couples, ces sentiments vont et viennent.
Puis il existe un autre type d’amour qui est délibéré, que l’on cultive sur une longue période.
Dans le roman de Louis de Bernières, La mandoline du capitaine Corelli, le docteur Lannis s’entretient avec sa fille Pelagia, qui est tombée amoureuse du Capitaine Corelli :

"L’amour, ce n’est pas rester sans voix, ce n’est pas l’excitation, ni la déclaration de promesses d’une passion éternelle. Ce n’est pas le désir de faire l’amour à tout instant du jour, ni rêver toute la nuit qu’il te fait des bisous partout. Non, ne rougis pas ! Je te dis la vérité. Ça, c’est “tomber amoureux”, et n’importe quel imbécile peut le faire. L’amour, c’est ce qu’il nous reste quand le feu de la folie amoureuse s’est éteint… C’est ce que nous éprouvions, ta mère et moi. Nous avions des racines qui poussaient en profondeur et se rapprochaient les unes des autres. Quand nos branches ont perdu leurs jolies fleurs, nous avons découvert que nous ne faisions plus qu’un seul arbre au lieu de deux."

 

IMG_6624

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Lectures sur le même thème

 

amour dure trois ans

dis papa l'amour

c'est quoi l'amour

l'amour c'est quoi

 

Article de Psychologies.com : Comment Savoir si on est amoureux ?

Article de Viesavie : Savoir si je l'aime...

Article sur Réussir Ma Vie : Comment Savoir si je l'aime vraiment