3504948980

La mauvaise foi et l'égoïsme ne touchent pas que les hommes. Conclusion d'expérience personnelle véridique... Et finalement positive :-)

Les hommes me semblent, bien que souvent tournés vers leur passé (leur problématique, au final), plus équilibrés que certaines femmes castratrices, dominatrices, égoïstes et trop sûres d'elles.

Ce sont ces mêmes femmes qui d'ailleurs les dégoûtent de la gente féminine qu'ils estiment possessive, jalouse, fusionnelle, et justement trop exigeante, et qui tend à les faire renoncer à un nouvel investissement, quand ils ont donné une fois, rarement deux.

Tendant à généraliser et globaliser, et sachant se protéger mieux que nous (qui replongeons chaque fois tête baissée quand le coeur nous y incite), les hommes ayant eu affaire à ce genre de personnalités (devenues ainsi à force de contes de fée et idealisations) auront bien du mal à se lancer à nouveau, et besoin de beaucoup de temps pour prendre vraiment confiance et s'assurer que, non, on ne les empêchera pas d'être eux-mêmes, on ne les appelera pas 24/24, surtout quand ils sont au taf ou avec leurs potes, on ne leur demandera pas de nous décrocher la lune (merde, la lune, c'est trop loin, trop haut, trop fort !).

Punaise... J'ai fait une longue phrase !!! Mais vous m'avez comprise.

Il est des moments où, oui, je les comprends !!

Je n'excuse ni n'explique la malhonnêteté et la lâcheté, mais je saisis la réticence à s'engager, dans l'optique de pareils vécus...

Ce que j'ai le plus envie de leur dire, à ces hommes effrayés, blasés, déçus, blindés... C'est qu'on n'est pas toutes les mêmes, c'est que c'est dommage de nous faire payer le prix du mal-être de certaines de nos congénères, à nous qui nous sentons prêtes et aptes, et également qu'on évolue tous, ainsi que nos besoins et ressentis, avec l'âge et le temps... Et qu'il faudrait juste vivre ce que l'on a à vivre, au risque d'avoir...une bonne surprise !!!

On y croit, tous?! :-)

816_test