Salut à tous/toutes !

Les news de Février sont pour le moins... étonnantes...


Après quelques mois de galères et de rencontres toujours peu fructueuses, et surtout un gros travail sur mes besoins et envies (avec l'aide d'une thérapeute du tonnerre !), j'ai fini par arriver à mieux faire le tri.

Exit les mecs pas (ou trop!) sûrs d'eux, les fantômes (ou fantômes en devenir - car on les voit venir...), les instables, les coureurs, les types superficiels (habillés fashion, dont la seule activité est de s'occuper de leur corps et les seules conversations tournent autour de leurs conquêtes et/ou beuveries entre potes), ceux qui me font courir, attendre...ceux qui se font désirer... (merde, c'est moi la femme !!!) et... les beaux gosses...

Un beau gosse seul, ça peut cacher quelque chose.

Un beau gosse seul, ça profite d'être beau gosse...ça reste souvent seul.

Vous noterez que j'évite les généralisations, bien évidemment !

 

Bref... Sur Once et Hppn, où je m'évade une fois par jour sans trop de conviction ni d'investissement (et cela  me convient) depuis mi-janvier, j'ai papoté avec quelques fantômes, quelques instables, quelques superficiels...certes (mais tellement moins !!!), mais j'ai aussi pris contact avec des mecs "en place", pas pressés, et même gentils.

J'en ai vu un... qui ne me correspondait pas... pas la même éducation, le même contexte, les mêmes idées... et trop sûr de lui. Bref, ça ne collait pas, mais je reste persuadée qu'il était "bien", ce type-là. Il sera bien pour une autre comme moi à qui il conviendra !

 

Et je suis tombée sur Chr.

C'est pas Christian Grey, les filles, laissez tomber... lui, il n'existe que dans les films (et je vous avouerai qu'il est loin d'être mon idéal !).

C'est juste "mon Chr."...Oui, "mon", maintenant...

Et pourtant...

 

Au début, quelques échanges réguliers, pas forcément quotidiens...sur tout et rien...

Nous avons gardé le contact plusieurs semaines...Il est parti en vacances...Je n'ai rien demandé, rien attendu... pas pressée moi non plus, besoin de "voir ce qu'ils font" , "laisser venir", et surtout.. .me retrouver... Alors bon... je n'ai rien demandé... et je ne demande toujours rien d'ailleurs...

Il est rentré de vacances en exprimant le souhait de, pourquoi pas, enfin, se rencontrer.

Okay, c'est parti, allons-y !!

 

J'y suis allée, pas forcément convaincue. Chr.ne correspond pas à mon style d'homme, ce n'est ni un beau gosse, ni un gars qui dégage du charme ou quoique ce soit... Mais il dégageait néanmoins quelque chose qui m'a donné envie d'aller plus loin que les apparences : cette stabilité, cette maturité, cette patience que je recherche depuis si longtemps.

Un rdv surprenant...

Comme toujours difficile au début... On cherche nos mots, nos idées, nos intérêts communs... on se caille, il fait froid au bord de mer (on n'est encore qu'en février !)... il me paye le thé, la crêpe au sucre, va me chercher le sucre manquant pour mon thé... il me prête sa veste en me ramenant à ma voiture...

Euh... je vis où? il m'arrive quoi? J'en reviens pas...

A quel moment ce "gentleman parfait" va-t-il se révéler? Y'a forcément un hic, n'est ce pas?!

181471-A-Gentleman-Is-Simply-A-Patient-Wolf

 

Le lendemain... il me propose un restaurant.. Il est très occupé... a un métier très prenant, alors... il anticipe... il prévoit... il sait qu'il va avoir des soirées chargées... il n'y a que ce soir-là qu'il est libre... à partir de 17h. Mardi, restaurant ok?

Euh...(bis...)... un gars qui anticipe, qui prévoit? qui se manifeste?

Mieux encore... il me dit et m'écrit clairement "j'ai envie de te revoir"... Je reçois même un "vivement demain" la veille...

Flûte, et reflute... il n'est même pas fier, à tout contrôler, ou à chercher à se désirer... il s'exprime... il semble prêt à vivre son truc, se lâcher...

Oh merveille !

J'y vais, à ce fameux restaurant...Oh oui, que j'y vais!

 

Confirmation : il n'est pas mon style... C'est pas le mec qui tape à l'oeil... il n'est ni grand, ni mince, il n'a ni les yeux bleus, ni une belle tignasse brune, le regard qui tue et j'en passe... Je n'irais pas jusqu'à dire qu'il n'a rien pour lui... pas du tout... Mais non, ce n'est pas un séducteur... c'est juste un mec normal... un mec bien... voilà ce qu'il porte sur lui !

Une soirée super... On discute... de tout, de rien... on rit, on se taquine... on se découvre... et on découvre nos pires défauts... on y va cash... on est nous-mêmes... je suis comme çi, je suis comme ça... J'annonce la couleur... et il aime ça !

Il aime les femmes à caractère, qui savent ce qu'elles veulent, ne se laissent pas faire... ça lui convient !

 

Il paye à nouveau le restaurant.

Un petit bisou très respectueux en me ramenant à ma voiture. Adorable... rien de plus... chacun chez soi.

Ce mardi-là... il me dit que, finalement, il va arriver à se libérer jeudi en fin d'après-midi...Que me consacrer tout  son peu de temps libre lui fait super plaisir... Mais qu'on ne se verra pas tard ce jeudi-là, tout de même...

Il donne des échéances spontanément, c'est le rêve !

Okay, on remet ça...Je veux, moi aussi !

 

3e rdv donc... deux jours après...

Balade au bord de l'eau... je le surprends à me parler projets... escapades de week-end avec sa nouvelle voiture...voyages... s'évader... me confier ses histoires de famille... se confier tout court... Il exprime le fait qu'il est content de me voir... qu'il apprécie ma compagnie... mais rien de plus, attention, on ne s'enflamme pas !!!

Quand on marche dans la rue, il me tient par la main ou me serre contre lui... je découvre un garçon très câlin, très causant, très ouvert d'esprit et très "disposé" à partager...

On se taquine, on rit, on papote.. plus de 5h... on ne voit pas le temps passer...

Retour chacun chez soi...Ravis...Quelques échanges de SMS, si peu... mais c'est pas grave...

Je me surprends à ne pas m'inquiéter, je me découvre sereine, tranquille... même "en l'absence"...

Pas besoin d'avoir des nouvelles toute la journée... Je sais qu'il est occupé, qu'il pense à moi, et je suis occupée aussi. J'arrive à me concentrer sur mes activités, je ne me sens pas perturbée par quoique ce soit, pas "en attente".

Ca coule tout seul... ça roule... c'est simple... facile...rassurant... et il ne suffisait pas de tant.

 

Pourquoi les autres n'ont-ils jamais été en mesure de simplement vivre les choses et se laisser un peu aller ?

Pourquoi fallait-il toujours que ce soit compliqué ?

Pourquoi est-ce que je ne me sentais que très rarement sereine avec quelqu'un, toujours dans le doute ou dans l'attente ?

 

Je redécouvre la vie facile, l'amour paisible (même s'il n'est pas encore question d'amour...), la simplicité des choses. C'est reposant... apaisant... et réjouissant...

Ca fait du bien, de trouver un  homme, un vrai... ce qui serait "mon gentleman" à moi... pas ce type super guindé, super beau, en costume ou autre fringue de marque, tel qu'on peut l'imaginer... Juste ce type auquel on n'aurait peut-être jamais fait attention si on n'avait pas suffisamment pris de claques dans la gueule pour comprendre qu'on ferait peut-être mieux de donner une chance à ceux qui sont tout simplement GENTILS... ceux qui n'attirent pas l'attention sur eux... ceux qui n'ont pas forcément connu des dizaines de femmes... ceux qui ont une vie rangée et stable, qui ne consiste pas à changer de copine tous les 3 mois et à bringuer avec leurs potes tous les week-ends (en exagérant à peine), ceux qui se concentrent sur leur tableau de chasse plus que sur leur coeur... ceux qui arrivent sur leurs grands chevaux (loin du cheval blanc...) en nous annonçant dès le départ qu'avec eux, c'est "comme ça" :  pas de vie de couple, pas de bébé, pas de prises de tête, pas de çi, pas de ça... vous savez, ceux qui nous / se mettent des barrières dès le départ, parce qu'ils sont restés sur leurs mauvaises expèriences et trop accrochés à leur liberté (qu'ils ne conçoivent aucunement dans le couple - allez savoir pourquoi)... ces hommes, immatures, limites mysogines (oh!!! je vais loin !!), parfois juste détruits ou déçus, mais incapables d'évoluer par rapport à ces sentiments et fonctionnements.

 

Ils sont rares, les hommes qui vous donneront une chance, une vraie, d'être vous même, et se permettront aussi, en retour, d'être eux-mêmes... ils sont rares, mais qu'est ce qu'ils font du bien  !!! Et qu'est ce qu'ils méritent, ces gars-là, qu'on fasse attention à eux, alors qu'ils ne font rien pour...

Ca  laisse songeuse... et j'espère avoir suscité une once de réflexion en celles qui parfois, se demandent pourquoi elles tombent toujours sur le même type de gars.

 

Je me suis beaucoup posé cette question... et j'ai fini par comprendre...

Tu tombes sur le meme type de gars parce que tu le  veux bien... tu les as choisis... tu as choisi d'être maltraitée, délaissée, ou mise en attente... parce que tu as considéré, plus ou moins consciemment, à un moment, que c'était tout ce que tu  méritais...

Faux !

On mérite tout, et surtout le meilleur.

On mérite l'attention, l'amour, le respect.

On mérite un mec bien.

Et c'est quand on commence à y croire, qu'il nous vient.

 

Ca ne veut pas dire que ce sera "le bon"... que ce sera pour la vie... que ce sera le seul, l'unique, dans le genre...

Ca veut juste dire qu'à partir de ce moment-là, on va enfin pouvoir vivre une relation épanouissante, apaisante, et positive... tout le temps que celle-ci durera (car je n'oublie pas, bien entendu, que ça peut foirer du jour au lendemain, pour tout un tas de raisons, et que d'avoir deux personnes "bien disposées" n'est pas la seule condition pour que  les choses fonctionnent ! Et alors? si ça fonctionne un certain temps, ce sera déjà ça de pris !).

 

Hauts les coeurs ;-)

 

 

photo