Une Bridget ça mène quand même une vie sympa et , contrairement à ce que vous croyez (vous qui êtes bien rangés, "en couple"), et bien une Bridget n'est finalement pas si seule... Et souvent bien moins que de nombreuses personnes en couple !

Parce qu'une Bridget étant célibataire, elle est donc ouverte à toutes rencontres et investies dans de nombreuses activités.. De ce fait, les opportunités sont importantes (même si elles ne volent peut-être pas toujours "haut"), et Bridget se trouve souvent avec plusieurs lièvres à gérer...

Par exemple, actuellement, je n'ai pas moins de 4 soupirants.. (Oh la vilaine prétentieuse !!!) - Le terme "soupirant" est néanmoins à revisiter car il ne s'agit hélas guère d'hommes réellement amoureux et disposés à construire... il ne s'agit que de ...lièvres... Oui, c'est finalement cela le terme adéquat ! 

Disons que j'ai sous la main une petite floppée de compagnons potentiels et/ou réguliers et/ou irréguliers et/ou présents et/ou absents, selon les jours les humeurs les envies de chacun... et ça, c'est pas si mal ! Non seulement j'ai la possibilité de rester tranquillo chez moi quand je le souhaite, mais j'ai aussi celle  de sortir faire telle ou telle activité (j'adapte le choix du "lièvre" en fonction), et... je le précise... sans pour autant conclure BIM BAM BOUM et PATATRA. Il s'agit avant tout, de vivre, de passer de bons moments, variés, différents, et toujours motivants et positifs finalement (si l'on n'en attend rien après, soyons claires...!). 

Impossible d'être seule... (parfois j'aimerais même que l'on me foute la paix). Il y a des semaines où je pourrais voir quelqu'un de différent chaque soir, et je suis obligée de refuser car ma santé (lancinante à mon âge déclinant...) ne me le permet pas. Rappelons au passage que j'ai deux jobs, deux chats, 74852  passions, tout autant d'activités, une bonne douzaine d'amis, une grande et envahissante famille...  et tant à faire !! pfffiouuu dur dur de tout gérer !!! 

divers-year-lapin-cretin-img

 

Qui sont donc tous ces soupirants qui n'en sont pas... ces lièvres, quoi ? Quels sont leurs profils? je mets ma main à couper que vous, toutes célibataires que vous êtes, allez sourire de ce qui va suivre, tant cela aura de sens pour vous...

-Lièvre 1 : celui qui court tout le temps, qui ne s'arrête jamais. Lui,  il a peur de l'engagement, il ne le sait pas forcément, il l'assume encore moins.. Donc  il est là, il fait mine de vouloir nous voir , nous aimer, nous chouchouter... et quand on croit qu'il va revenir nous voir, nous aimer,  nous chouchouter, il disparaît... et quand on disparaît à notre tour... il revient nous voir , nous aimer, nous chouchouter... Bref, vous avez compris le topo ! Il est là pour des bons moments, on prend... on n'attend rien de plus !

-Lièvre 2 : celui qui court, mais pas qu'après nous... en fait il est marié, en concubinage, pacsé, engagé, en vie commune, en début de relation... bref il est avec quelqu'un mais il n'est pas bien... mais il ne la quitte pas... il nous aime bien... Il a envie de nous voir... nous aimer... nous  chouchouter... ou juste nous appeler, faire mine de nous séduire parce que cela lui fait du bien, le réconforte... parce que dans sa vie de couple, il a l'impression de ne plus exister. Ce lièvre-là, on est d'accord, il passera son temps aussi à courir vers nous... puis loin de nous... et vers d'autres femmes aussi. Autant ne rien en attendre... Idem, on prend les bons moments, on sort, on papote... on évite de concrétiser et surtout... de s'attacher... et pi ça nous fait un petit compagnon sympa qui paye le resto le mercredi à midi, quand sa chere et tendre prend soin des enfants et qu'il a son espace de liberté...

-Lièvre 3 : celui qui court après la vie et l'amusement. Hédoniste, et lui, il le clame haut et fort. Il est jeune, il veut profiter, il ne veut rien d'autre... et il est d'excellente compagnie. C'est avec lui qu'on fera des sorties terribles, des fous rires de dingue, et aussi, souvent, les meilleures parties de jambes en l'air (car tout hédoniste qu'il est, il profite toujours à fond et a donc son experience pour lui). Pourquoi s'en priver?

 

je-taime,-i-love-you,-lapin,-lune-159145

-Lièvre 4 : celui qui court tout le temps après celles qui courent à contresens. C'est le gentil gars, le malheureux, le gars solo, limite déprimé... il sait pas pourquoi il est seul, il a besoin d'une amie, d'une psy parfois aussi... alors il est présent, il est gentil, gâteux... oui, c'est ça, gâteux... prêt à tout pour passer une heure avec nous, une seule petite heure où il aurait l'impresion d'exister. Celui-ci, on le verra de temps en temps, car oui, il est gentil et il est attentionné... mais on finit vite par s'en lasser car il n'est pas très amusant. On essayera d'abord de lui faire comprendre qu'on aimerait quelqu'un de joyeux et de dynamique... mais il n'y changera rien, car il est comme ça...Et au fond, ce lièvre-là, il a ce côté maso qui fait que il aime courir tout le temps, car il aime séduire, et si possible tant que c'est difficile ! C'est justement cela qui l'intéresse... et le fait qu'on puisse aussi le rejeter d'ailleurs. On évitera de trop nombreux rdv avec ce lièvre-là, pour qu'il ne s'attache pas trop, et parce qu'on s'ennuie vite...

-Lièvre 5 : celui qui nous fait courir... parce que le type IMPOSSIBLE quoi ! Il est trop beau, c'est notre collègue de boulot, pire ! notre patron... bref y'a ce truc  qui fait que.. et comme par hasard, lui aussi, il adore les situations compliquées et perdues d'avance, donc il court comme nous... Nous, on court parce que c'est impossible... Lui, il court parce qu'il est flatté qu'on lui court après et que ça fait du bien à son égo... On entre dans un petit jeu de séduction... qui osera le premier... et si on se testait... on  se voit... on fait des câlins... et on passe de super moments au final. Attention, danger !

-Lièvre 6 : celui qui court sans savoir après quoi/qui. Aka le type du net qui a vu notre seule et unique photo sur le site, qui juge tout de suite qu'on est la femme de sa vie et qui ne nous lache plus, alors qu'on ne s'est jamais rencontrés... et une fois que l'on s'est rencontrés, pour peu qu'on lui plaise un chouia... il ne nous lache plus (forcément, allez trouver quelqu'un qui vous plait par le net !!!)... et donc, il va nous proposer , lui aussi, tout un tas de choses sympa... des balades au bord de l'eau sous la pluie, du shopping dans le vent, des seances cinéma de minuit... bref des trucs terribles quoi !!

-Lièvre 7 : l'ex qui ne nous oublie pas mais qui nous oublie lorsqu'on lui redonne une chance...comme il est toujours en mode REconquête, il est toujours à fond. Top pour nous !

 

Passons aux choses concrètes... la gestion !!

Dans la pratique ça me donnait le planning hebdo suivant -->
-lundi : lièvre N°7 propose un cinéma
-mardi : lièvre N°5 s'invite à la maison
-mercredi : lièvre N°2 (c'est le jour où sa femme ne le flique pas !)
-jeudi : sortie avec un pote !
-vendredi : lièvre N°3... un bon moment en perspective !
-dimanche : lièvre N°6... déjà rencontré, donc moment un peu plus long et plus original planifié...

Restait samedi a caler... Mais au final... Je n'ai rien fait... je suis tombée malade dès lundi... Etait ce psychosomatique???  !!!

 

Conclusion :

Comme vous le voyez, faut tenir le choc avec un planning pareil... et je ne le tiens pas !! lol

Non, une Bridget n'est jamais vraiment seule, bien au contraire... elle est toujours accompagnée, jamais du même et pour des activités toujours tres différentes. Pas un seul chéri / ami / amant... mais plusieurs... de l'affection et des bons moments à revendre (parce que ceux qui ne tiennent pas la route sont rapidement, facilement remplacés - on n'a pas de temps pour eux, et on a le choix de les voir, ou pas !). 

Finalement... Qu'est ce qui est mieux entre une vie de couple rangée et posée et une vie de Bridget "en couples multiples qui ne sont pas des couples"... ??? là est la question... La routine a ce truc de rassurant que les petites relations bons moments sympa n'ont pas forcément...

J'avais juste envie de mettre un stop à l'idée qui veut que l'on croit que nous, célibataires, ne sommes que des pauvres filles seules dont personne ne veut et qui se font ch.... comme des rats morts avec leurs chats dans leur appartement... Je pense que vous avez saisi le truc.

 

totologieCOR